Pour tout comprendre et tout savoirPour tout comprendre et tout savoir

Qui, que, quoi, où, comment et pourquoi ?

Quelle épaisseur d’isolation pour des combles perdus ?

Vous devez songer à isoler vos combles perdus si vous voulez optimiser votre confort et si vous voulez réduire vos factures de chauffage et de climatisation. L’isolation des combles constituent en effet une solution efficace pour garder la fraîcheur en été et pour éviter les déperditions de chaleur en été.
C’est un moyen d’installer une température agréable dans une habitation durant toute l’année et c’est aussi un moyen de diminuer la consommation d’énergie d’un foyer. Mais vous vous demandiez peut-être : quelle épaisseur faut-il réellement pour isoler les combles perdus ?

La résistance thermique minimum d’une maison

D’après les recommandations, la résistance thermique d’une maison doit être au minimum de 8 m².K/w. Donc, si vous optez par exemple pour la laine de roche, vous devez miser sur 315 mm d’épaisseur. En revanche, si vous utilisez de la laine de verre, vous devez privilégier 330 mm.
Il convient de noter que cette résistance thermique atteste la bonne isolation de votre maison. Ce qui vous permet donc de bénéficier d’une prime CEE, du CITE ou Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique et des aides de l’Anah. Et ce qui vous autorise aussi à confier l’exécution de vos travaux d’isolation à une entreprise RGE.

L’isolation des combles perdus sur plancher

Par ailleurs, si vous décidez d’isoler vos combles perdus sur plancher en bois ou en béton, vous devez opter pour de fortes épaisseurs d’isolants en rouleaux afin d’obtenir en monocouche une résistance thermique de 10 m².K/w.
Seulement, il faut que vous posiez votre isolant sur votre plancher, sans laisser d’espace ni lame d’air entre les deux éléments. Vous devez aussi poser les différents lés bord à bord et de manière jointive pour consolider le tout.
Bien sûr, vous n’avez pas besoin de fixation mais par contre, vous devez tâcher de ne pas obstruer les entrées d’air nécessaires à la ventilation de la couverture, surtout s’il s’agit d’entrées d’air en rives basses.

L’isolation des combles perdus sur plafond

L’autre alternative que vous pouviez adopter aussi est d’isoler vos combles perdus sur plafond suspendu. Dans ce cas, deux techniques peuvent être mises en avant : soit vous utilisez une laine déroulée, soit vous utilisez une laine à souffler. Ces deux types d’isolants sont idéal aussi bien pour une construction neuve que pour une construction en rénovation mais c’est leur mode d’installation et leur épaisseur qui les différencient.
Puis, sachez qu’on ne parle de premier lit et de deuxième lit qu’en isolation par laine à dérouler et les matériaux nécessaires ne sont autres que la laine de roche ou la laine de verre dont les épaisseurs respectives recommandées sont déjà signalées plus haut.

Partagez vos énigmes !


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*
*
*