Pour tout comprendre et tout savoirPour tout comprendre et tout savoir

Qui, que, quoi, où, comment et pourquoi ?

les chiffres de sous-vêtements

Combien de sous-vêtements achetés par an en France ?

Vous n’allez pas nous croire si on vous dit que les sous-vêtements masculins et la lingerie féminine sont les articles les plus achetés sur les boutiques en ligne ces derniers mois. Près d’un internaute sur deux a en effet investi sur ces articles de mode et d’habillement sur Internet au cours du dernier trimestre 2019.
Et cette constatation a été confirmée par des chiffres précis puisque la part de marché en valeur de la grande distribution en 2019 a dépassé les 30% et le nombre d’entreprises de sous-vêtements ne cesse d’augmenter en France.

Les femmes françaises, les plus grandes consommatrices mondiales de lingerie

On ne peut plus cacher le fait que les hommes et les femmes ont une vision assez différente de la lingerie. En fait, les femmes accordent une grande importance à leurs sous-vêtements car ces derniers constituent vraiment des pièces de confort. Outre le confort et le besoin donc, les femmes investissent sur des slips, soutiens gorges, culottes, strings et boxers pour encore plus de confort et de naturel.
Ajouté à cela, elles sont aussi amenées à acheter beaucoup de sous-vêtements pour se faire plaisir et pour se sentir plus féminine. D’où les statistiques qui attestent que les consommatrices françaises consacrent 18,5% de leur budget à la lingerie, soit environ 100,31 euros par an. Notons que ces chiffres vont sûrement progresser dans les années à venir car les femmes s’intéressent de plus en plus aux modèles haut de gamme.

La fréquence d’achat des sous-vêtements des femmes françaises

D’après les sondages, les femmes ont en moyenne une quarantaine de slips et une quinzaine de soutiens gorges. Ce qui signifie donc qu’elles en achètent plus d’une dizaine par an puisqu’on doit changer de sous-vêtements tous les jours et puisqu’on est aussi supposé les laver dans la foulée.
Toutefois, il y a lieu de souligner quand même que la fréquence d’achat de sous-vêtements dépend en général de la matière de ces derniers. Les femmes qui ont tendances à porter des dessous en matière synthétique sont obligées d’en changer plus souvent, donc d’en acheter plus fréquemment. En revanche, les femmes qui ne mettent que des dessous conçus avec des matières naturelles ne renouvellent leur achat que plus rarement.
Quoi qu’il en soit,  beaucoup de femmes s’offrent de nouveaux sous-vêtements à chaque fois qu’elles font du shopping. Du coup, elles doublent, ou triplent même, le nombre de fois où elles achètent de la lingerie alors qu’elles ne mettent au quotidien que certaines pièces seulement et laissent le reste au fond de leur tiroir.

Partagez vos énigmes !


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*
*
*