Pour tout comprendre et tout savoirPour tout comprendre et tout savoir

Qui, que, quoi, où, comment et pourquoi ?

Quels sont les timbres rares ?

Un timbre est dit « rare » quand il n’existe qu’en un seul exemplaire ou en seulement quelques exemplaires. Les timbres qui ont vu le jour suite à une erreur d’impression, par exemple, peuvent être considérés comme rares. Et il en va de même pour les timbres qui ont connu une rupture d’approvisionnement. Découvrez les timbres rares les plus recherchés par les professionnels de la philatélie.

One cent Magenta de Guyane britannique

Tout d’abord, il y a lieu de commencer par le British Guiana One cent Magenta ou One cent Magenta de Guyane britannique. C’est le timbre de collection qui détient le record mondial du timbre le plus cher vendu aux enchères. Lors de la vente organisée par Sotheby’s en 2014, il fut adjugé pour la somme de 9,4 millions de dollars en raison de sa rareté.
Ce timbre exceptionnel de forme octogonale n’existe effectivement qu’en un seul exemplaire. Il mesure 2,54 x 3,18 cm et il est imprimé en noir sur fond rouge magenta. Il affiche l’image d’un bateau accompagné de la devise « Damus Petimus Que Vicissim » et il est signé par le responsable des postes de 1856.

1 franc vermillon Cérès

Le second timbre rare à connaître est le 1 franc vermillon Cérès. Ce timbre français coûte une fortune à cause de son anomalie. En fait, il s’agit d’un bloc d 4 timbres de 1 franc vermillon vif qui représente Cérès et qui comporte un tête-bêche.
Sa rareté peut être expliquée par une faute d’inattention commise par l’imprimeur au moment de la préparation de la planche d’impression. Ainsi, il est devenu la star de la philatélie française. En novembre 2003, il fut vendu à 924 000 euros lors d’une vente aux enchères organisée par Spink et Behr à Paris. Puis, il est coté à 125 000 euros dans le catalogue de cotation Yvert et Tellier 2021.

Error of Colour

Le dernier timbre rare à la liste est le timbre italien « Error of Colour ». Datant de 1859, cette pièce se démarque par sa couleur bleue qui aurait dû être orange. Il est né d’une erreur de couleur et il n’existe qu’en deux exemplaires, mais en un seul exemplaire en bon état.
Sa rareté a fait de lui une pièce précieuse et une pièce très convoitée. D’ailleurs, sa valeur est estimée à ½ grana. En 2011, il a été vendu à 2,6 millions de dollars lors d’une vente aux enchères organisée par la galerie Dreyfus de Bâle.

Partagez vos énigmes !


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*
*
*