Pour tout comprendre et tout savoirPour tout comprendre et tout savoir

Qui, que, quoi, où, comment et pourquoi ?

Qu’est-ce qu’un detectorist ?

« Detectorist » est le nom attribué aux personnes qui cherchent des trésors à l’aide d’un appareil appelé détecteur de métaux. Il peut s’agir de chercheurs d’or, d’argent, de platine, de cuivre, de bronze, de plomb, d’aluminium, voire même de pièces de monnaie, de balles de fusils des anciennes guerres et de bijoux.
En fait, le détecteur de métaux permet de localiser tout type d’objet totalement ou partiellement composé de métal dans le sol. Son utilisation est réglementée par la loi, notamment dans le cadre de recherche d’objets archéologiques.

Que fait le detectorist ?

Surnommé « poêle à frire » en raison de son aspect, le détecteur de métaux utilisé par le detectorist est généralement composé d’une bobine de recherche, d’une batterie et d’un boîtier de contrôle.
La bobine de recherche a pour rôle de transmettre le champ électromagnétique dans le sol, puis de recevoir le champ électromagnétique de retour d’une cible. La batterie, quant à elle, assure l’alimentation de l’appareil. Et le boîtier de contrôle génère le signal d’émission, ensuite traite et convertit le signal de réception en une réponse cible.
Grâce au détecteur de métaux donc, le detectorist peut détecter facilement les objets métalliques enterrés en profondeur dans le sol. Il peut même repérer des cibles indésirables du genre objets ferreux pouvant être attirés par un aimant tels que des clous, des bouchons de bouteille, des cannettes de bières, des tuyauteries et des déchets.
Si le detectorist utilise un détecteur de métaux performant, il peut même profiter d’un affichage visuel des informations sur la cible détectée, en plus du bip ou du petit changement de tonalité produit par l’appareil en guise de réponse audible.

Quels appareils utilise le detectorist ?

Outre le détecteur de métaux à deux bobines, le detectorist peut aussi utiliser un détecteur à battement de fréquence ou un détecteur à induction pulsée pour chercher des objets précieux ou des monnaies de collection.
En fait, le détecteur à deux bobines est appelé détecteur à très basse fréquence. Cet appareil permet d’exploiter des fréquences inférieures à 30 kHz.
Pour ce qu’il en est du détecteur à battement de fréquence, il est doté d’un oscillateur fixe et d’un autre oscillateur sensible aux modifications du champ magnétique. Ainsi, l’objectif du detectorist lors de son utilisation est donc de comparer le signal issu de cet oscillateur avec un signal de référence.
En ce qui concerne enfin le détecteur à induction pulsée, il s’agit d’un modèle équipé d’une seule bobine. Cet appareil est très performant, puisqu’il permet de détecter des objets métalliques jusqu’à un mètre cinquante sous le sol.

Partagez vos énigmes !


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*
*
*