Pour tout comprendre et tout savoirPour tout comprendre et tout savoir

Qui, que, quoi, où, comment et pourquoi ?

Qui est la première femme photographe de presse ?

Dans l’univers de la photographie, les femmes sont minoritaires. Très peu de femmes s’orientent effectivement vers le métier de photographe professionnel. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’il n’y a pas de bonnes femmes photographes.
En prenant par exemple le cas de Gerda Taro, c’est une véritable légende. En fait, c’est la première femme photographe de presse. Non seulement elle était une grande photographe de guerre, mais elle a aussi gagné en célébrité pour avoir été la compagne de Robert Capa.

Gerda Pohorylle, la première femme photographe de guerre tuée dans l’exercice de ses fonctions

Née en 1910 en Allemagne, Gerda Pohorylle est une photojournaliste de renom. Elle a justement réalisé de nombreux reportages sur la guerre d’Espagne et elle collaborait étroitement avec d’autres photographes professionnels dont Endre Ernö Friedmann qui devint sa compagne.
Après avoir transformé ce photographe professionnel hongrois en photographe américain plus chic et plus mondain et après avoir choisi le pseudonyme de Gerda Taro, elle s’était concentrée sur la promotion des photos de son compagnon auprès des journaux. Ce qui permettait à ce dernier de gagner une reconnaissance mondiale.
Gerda Taro décidait par la suite de quitter Capa pour couvrir le bombardement de Valence et vendre ses réalisations sous son seul nom afin de sortir de l’ombre. Malheureusement, elle était morte d’un accident à 26 ans.
En fait, elle fut écrasée par un char républicain près de Brunette lors des violents combats autour de Madrid. Ainsi donc, Gerda Pohorylle est également la première femme photographe de presse tuée dans l’exercice de ses fonctions.

Reconsidération du travail de Gerda Taro en 2007

Longtemps sous-estimé, le travail de Gerda Pohorylle a connu une nouvelle dimension grâce à la découverte de nombreux négatifs. Il est vrai qu’un an après sa mort, Robert Capa a publié un livre en sa mémoire, un ouvrage qui réunit plusieurs clichés qu’ils ont réalisés ensemble, mais ce ne fut qu’en 2007 que le travail de Gerda Taro fut vraiment redécouvert.
Dans une valise retrouvée à Mexico, 4 500 négatifs de la Guerre d’Espagne ont fait leur apparition et ont étonné le public. Ces photos ont été prises par Gerda Taro, Robert Capa et David Seymour et elles reflétaient bien le savoir-faire, le professionnalisme, la motivation et le courage de la première femme photographe de guerre.
Grâce à cette découverte, le travail de Gerda taro a été reconsidéré. Cette femme qui a osé se lancer dans un monde d’hommes et dans un monde de guerre est digne d’être considérée comme une véritable légende.

Partagez vos énigmes !


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*
*
*