Pour tout comprendre et tout savoirPour tout comprendre et tout savoir

Qui, que, quoi, où, comment et pourquoi ?

Où se trouve le plus vieux bistrot de France ?

Le plus vieux bistrot de France se trouve à Paris, notamment dans la 7 rue du Faubourg-Montmartre dans le 9ème arrondissement. Celui-ci porte le nom de Bouillon Chartier et il fut fondé en 1896 per deux frères appelés Frédéric et Camille Chartier. En 1989, il a été classé monument historique et jusqu’en 2013, il a continué à recevoir des clients.

Les particularités de Bouillon Chartier

Le Bouillon Chartier se démarque par sa salle aux allures de hall de gare, sa grande enseigne, ses luminaires très décoratifs, sa grande hauteur sous plafond, ses grandes colonnes, son architecture et sa décoration de type Belle époque.
En fait, il ne se trouve pas loin des Grands Boulevards, de l’Hôtel Drouot, du Palais de la Bourse et du Musée Grévin et en plus de cent ans d’existence, il a été dirigé uniquement par propriétaires.

Le service de Bouillon Chartier

Ce qui est intéressant avec le Bouillon Chartier c’est le fait qu’il propose de la cuisine française traditionnelle à un prix bon marché. Mis à part cela, il emploie des garçons de salle habillés en rondin et long tablier blanc qui garantissent la qualité du service.
Même s’il dispose de plusieurs places assises en salle et en mezzanine, il arrive souvent que les clients patientent dans le couloir, à l’entrée ou sur le trottoir ou que ces derniers se mettent à partager des tables. Pour ce qu’il en est de la note, eh bien, elle est rédigée directement sur la nappe en papier.
Enfin, il ne faut pas oublier que le Bouillon Chartier promet des services rapides qui permettent aux visiteurs de déguster leurs plats favoris au maximum 5 ou 10 minutes après leur arrivée dans les lieux et de repartir avec l’envie de revenir un autre jour.

Un autre Bouillon Chartier à Montparnasse

En 1903, de nouveaux propriétaires, dont Edouard Chartier, tentaient de réinventer le concept en créant cette fois-ci un Bouillon Chartier à Montparnasse et en attribuant à ce dernier un décor Art Nouveau caractérisé par des verrières, des miroirs, des céramiques de Louis Trézel, des boiseries et des moulures.
La devise de ces dirigeants était toujours : « offrir un repas digne de ce nom à petit prix » et l’établissement propose les mêmes recettes à la carte que le Bouillon Chartier historique. La plupart des clients qui visitaient ce genre de restaurant étaient des touristes et des employés du quartier et ce dernier était ouvert tous les jours en service continu de 11h30 à minuit, sans réservation.

Partagez vos énigmes !


Leave a Reply

Your email address will not be published.

*
*
*